Face a 1 marche du article tres concurrentiel et a la difficulte de degoter le job de ses reves, il va i?tre parfois tentant de vouloir enjoliver le CV pour apparaitre aux yeux des recruteurs comme le candidat ideal.

Pourtant est-ce vraiment une bonne idee de mentir sur son CV ? Manque si sur ! CVwizard.fr vous aide a faire le tour de la question pour y voir plus clair lors en redaction de votre CV.

Mentir dans le CV, une pratique courante

En France, mentir via le CV serait devenu monnaie courante. Indeniablement, en fonction de une etude menee par le cabinet de conseil en recrutement Florent Mantione en 2013, 75% des CV des Francais seraient trompeurs ! Ca concerne d’ailleurs tous types de mensonges : des competences gonflees, votre meilleur niveau en anglais, de faux diplomes… en passant via un changement d’age ou d’adresse. Face a votre mode, beaucoup de recruteurs seraient donc devenus mefiants, verifiant moins rarement des informations indiquees sur les CV des candidatures qu’ils recoivent.

Pourquoi mentir via son CV ?

Si des mensonges sur les CV different en fonction des candidats, la raison elle reste la aussi : tenter d’enjoliver sa candidature pour apparaitre comme le candidat ideal et decrocher le job de ses reves. Dans les faits, le taux de chomage en France etant eleve et Notre concurrence rude, nombre se retrouvent dans la peur de ne pas decrocher un emploi. Mentir via le CV apparait aussi comme la meilleure maniere de mettre toutes les chances de son cote.

“Selon une etude menee par le cabinet de conseil en recrutement Florent Mantione en 2013, 75% des CV des Francais seraient trompeurs !”

Mes mensonges les plus courants

  • Ameliorer le niveau de langue :

En tronche des mensonges les plus courants concernant 1 CV, se voit la surevaluation de la maitrise des langues etrangeres. Par exemple interface established men, Divers candidats affirment detenir 1 niveau “courant” en anglais alors qu’en realite ils n’en maitrisent que des notions. De meme pour des “bilingues” qui seront en fait de niveau intermediaire. Il est pourtant dangereux de surevaluer son niveau en langues ! Par exemple, deux questions du recruteur dans la langue que l’on est cense maitriser suffiront a demasquer la supercherie. De surcroit, si la maitrise d’une ou plusieurs langues etrangeres est un prerequis concernant le poste vise, mentir concernant le niveau risquerait de vous apporter des ennuis i  l’instant d’occuper vos fonctions, voire vous pourriez etre totalement incompetent pour le poste en question. Alors voulez-vous vraiment prendre votre risque ?

  • S’inventer de nouveaux diplomes :

Parmi les mensonges rencontres sur certains CV, en voici un de taille : il s’agit d’ajouter sur son curriculum vitae un diplome dont on est nullement titulaire. Et tant qu’a mentir, autant que votre soit pour une grande ecole ! Plusieurs candidats mentionnent donc dans leur CV etre diplome de Sciences Po Paris ou de HEC, entre autres. D’autres inventent une annee passee a l’etranger, parfois Afin de camoufler un “trou” dans un CV tel une periode de chomage ou une annee sabbatique par exemple. Dans l’ensemble des cas, ceci est prendre un tres gros va parfois se Realiser prendre, l’employeur pouvant appeler l’ecole en question Afin de verifier que vous figurez parmi les anciens eleves. Sans compter que, quelques entreprises demandent a toutes les candidats une copie de leurs diplomes au moment d’la signature du contrat d’embauche.

  • Transformer ses experiences professionnelles :

Un stage transforme en emploi, votre CDD qui devient 1 CDI… Nombreux paraissent nos candidats qui transforment et enjolivent leurs experiences professionnelles. De votre maniere ils esperent gonfler leurs experimentations ou elargir leur champ de competences. Plusieurs mensonges qui peuvent sembler anodins mais qui sont souvent reperes via des recruteurs, habitues a deceler les incoherences dans un CV, comme des dates discordantes ou un intitule trouble. Vous pouvez etre sur que s’ils ont le moindre doute, ils vous poseront des questions au moment de l’entretien d’embauche !

  • Manipuler les dates :

Mentir i  propos des dates de ses experiences professionnelles ou rester vague les concernant peut permettre parfois d’enjoliver la realite. Ainsi, rediger juste les annees comme dates de debut ainsi que fin d’un emploi peut permettre parfois de masquer des periodes d’inactivite. Comme, si vous avez ete graphiste de 2010 a 2012 puis chef de projet de 2012 a 2014 alors qu’en realite votre poste de graphiste s’est termine en janvier 2012 et votre poste de chef de projet a debute en novembre 2012 : vous avez eu en fera 9 mois d’inactivite qui n’apparaissent pas sur ce CV ! Cette technique n’est donc gui?re reellement un mensonge mais celle-ci reste bien connue des recruteurs qui pourront vous poser des questions lors de l’entretien d’embauche.

  • Mentir concernant le age :

Qu’il s’agisse d’un senior qui se rajeunit quelque peu ou d’un petit candidat qui se vieillit de divers annees pour apporter l’impression d’avoir plus de bouteille, mentir dans son age n’est jamais une bonne idee car ceci est vite demasque. Indeniablement, si vous etes embauche l’entreprise vous demandera un certain nombre de document tels que votre Carte Vitale… via laquelle apparait votre annee de naissance ! Si vous pensez que votre age est en mesure de etre un facteur de discrimination a l’embauche plus coi»te ne pas le mentionner sur votre CV. De cette maniere, l’employeur peut vous poser le sujet au moment de l’entretien d’embauche et vous serez aussi plus a meme de le lui dire et de vous defendre.

  • La zone de residence :

Parmi les discriminations des plus courantes a l’embauche, l’adresse apparait en tres belle position. Effectivement, beaucoup de recruteurs rechignent a embaucher un candidat qui vit loin de l’entreprise ou dans un quartier qui a mauvaise reputation… Face a i§a, de nombreuses candidats choisissent de mentionner via un CV l’adresse d’un proche, plus localisee, plutot que la-leur. Cet arrangement avec la verite ne cherche jamais a mentir concernant ses competences mais plutot eviter des discriminations, ce qui est tout a fait comprehensible… sauf Afin de nos employeurs ! Si ceux-ci decouvrent que vous avez menti sur votre lieu d’origine, ceci pourrait apporter une tres mauvaise image de ce candidature. Pour eviter de mentir, vous pourrez donc pourquoi pas ne mentionner que votre metropole et non votre adresse complete.

  • Notre nationalite et autres informations discriminantes :

Notre nationalite ainsi que l’etat matrimonial ou l’age font partie des renseignements qui engendrent le moins rarement des discriminations a l’embauche. Ne pas des mentionner ne releve donc gui?re du mensonge, il s’agit plutot d’une facon de se premunir contre ces discriminations. De plus, aucune regle n’existe quant aux precisions personnelles a faire apparaitre via le CV : vous etes donc libre de les mentionner ou non ! Il en va ainsi pour la photo de son curriculum vitae, qui n’est en rien obligatoire et est parfois source de discrimination dans le physique. Cela revient donc a tous de choisir s’il veut mettre un cliche via son CV et ajouter des informations personnelles.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *