Vous trouverez dans cette page toute une serie de recettes de pain ainsi que viennoiseries, mais avant de vous lancer vous souhaitez peut-etre en savoir plus sur la question, obtenir deux astuces, connaitre des astuces, connaitre quelles sont les principales erreurs des debutant-e-s ?

Dans ce cas votre page est faite pour vous.

En guise d’introduction, voyez votre petite video concernant une fournee de pain au four a bois.

Le pain, l’existence

Il existe minimum d’aliments qui soient autant charges de symbolique que le pain, et Afin de s’en convaincre il suffirait de recenser le nombre d’expressions qui en parlent : “Du pain et des jeux”, “Manger son pain blanc”, “Lui faire passer le gout du pain”, etc. Et pourtant le pain, quelle simplicite : une farine, de l’eau et du sel, plus un petit quelque chose pour faire gonfler (levain ou levure), et tout est evoque. C’est vrai que dans le principe c’est ca, mais ensuite ca se complique quelque peu car :

  • Chacun de ces ingredients peut nombre varier, en proportion, en qualite, et en temperature
  • La facon de faire, de travailler la pate, les temps de repos, paraissent bien aussi importants que nos ingredients
  • J’ai cuisson i§a aussi influence le pain qui sera bien, avec une temperature, sa duree, son four

Bref, bien ca Afin de dire que si Le concept est simple, la realisation est legerement delicate. J’imagine aussi qu’il est tres dur de reussir du premier coup un excellent et bon pain, ca demande des essais, des tentatives, des variations de proportions, de durees et surtout quelque chose qui ne s’acquiert qu’avec moyen : l’experience, “la poloche”, le savoir faire. Mais une fois que vous avez reussi, a vous le nirvana : quel plaisir de gouter un pain croustillant et dore au bouger du four ! Ce bonheur sera alors plus intense dans le partage, c’est la qu’on se rend compte que tout le monde adore le bon pain.

Que vous faut-il ?

La farine

Notre farine, dans l’absolu votre sont des grains de ble moulus en une fine poudre blanche, mais en realite c’est un peu plus complexe que ca, je vous renvoie pour environ details a ” href=”/page.php?id=12″ target=”_blank”>la page qui lui est consacree.

Ca va sembler evident, mais il convient une bonne eau, neutre en gout, et donc faites attention a une eau du robinet qui serait trop chloree. Utilisez dans ce cas de l’eau filtree (genre Brita), ou de l’eau de source. C’est indique dans les recettes, et c’est reellement important, mais pensez bien a mettre de l’eau ” href=”/page.php?id=72″ target=”_blank”>a Notre excellente temperature.

Le sel

Pour le sel, vous pourrez choisir un tantinet celui que vous voulez, du plus simple (le sel fin), au plus chic (le sel de Guerande Prenons un exemple) ce qui influencera reellement peu ou nullement le gout de votre pain, mais c’est i  chaque fois bien plus rejouissant, ainsi, surement plus sain, de manger un pain au gros sel de mer gris, qu’un pain au sel industriel ultra fin. Attention, pour le sel, une regle immuable : 18 grammes de sel par kilo de farine, maximum. La tendance est a la baisse (nous consommons trop de sel dans notre alimentation de toute maniere), plutot vers 16 grammes. A comparer avec les 24 grammes du milieu du 20eme siecle.

De quoi get it on match faire lever la pate

D’une levure

Notre levure, de boulanger, ce sont des champignons microscopiques (nommes saccharomyces cerevisiae) qui vont s’attaquer a toutes les sucres contenus dans l’amidon de la farine et les transformer en alcool et en gaz carbonique, le CO2, c’est ma fermentation. L’alcool va disparaitre a la cuisson du pain, mais le CO2 retenu par le gluten d’une pate va faire gonfler le pain. On parle de levures industrielles (attention, aucun levure chimique, qui elle est completement differente et destinee a la patisserie.

Du levain

Ou les deux, levure et levain

Il ne va falloir nullement faire l’erreur de des mettre sur un pied d’egalite et chercher des equivalences du genre x grammes de levure = y grammes de levain, des recettes au levain ne semblent bien simplement gui?re identiques que celles a la levure, et la encore il ne faudrait gui?re comparer. La levure fait gonfler le pain, et participe peu au gout, le levain c’est plutot l’inverse : il fera gonfler moins vite, moins fort, mais le apport en gout reste phenomenal.

On va pouvoir aussi combiner levure et levain, chacun apportant le effet et son gout, c’est 1 mariage tres content que vous rencontrerez dans de nombreuses recettes du site.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *